Implication de Gaz de Barr pour le développement du gaz vert

Gaz de Barr est aujourd’hui impliqué dans le rachat de la production de biométhane de deux méthaniseurs en exploitation dans le Bas-Rhin, à Scherwiller (Méthaniseur des deux vallées) et à Wahlenheim (Frères Adam).

Biométhane du Piémont

Gaz de Barr s’est également associé à cinq exploitants agricoles locaux afin de mener un projet à Zellwiller sur le territoire du Pays de Barr, dont l’objectif est de permettre d’injecter du biométhane dans ses réseaux à partir de début 2022.

Le méthaniseur de Zellwiller pourra traiter jusqu'à 27'000 tonnes par an de biodéchets agricoles : fumier, lisier, paille de maïs, déchets de choux, d’endives et de betteraves, marc de raisin...

Une production annuelle de 23'000 megawatts-heures est ciblée, ce qui permettra d’alimenter l’équivalent de 2'300 maisons BBC.

Le biométhane

Le biométhane, également appelé gaz vert, est produit à partir de déchets organiques (déchets agricoles ou de l’industrie agroalimentaire). Il s’agit d’un biogaz épuré afin d’obtenir un gaz similaire au gaz naturel et donc injectable dans les réseaux de distribution. C’est une version renouvelable et non fossile du gaz naturel, qui en a les mêmes caractéristiques et les mêmes usages (chauffage, carburant, cuisine, process industriel,…).

Le biométhane contribue à la transition énergétique en évitant des rejets de méthane dans l’atmosphère et en diminuant les importations de gaz naturel. De plus il favorise l’économie circulaire et de proximité, en traitant des déchets locaux et en les valorisant localement. 

Panorama du gaz renouvelable en 2020

  

En savoir plus

Droit à l’injection

Sur le territoire, les capacités d’accueil du biométhane dans les réseaux gaziers sont inégales. Ainsi, dans certaines zones géographiques, vous ne rencontrerez aucune difficulté à injecter l’ensemble de votre production de biométhane. Dans d’autres secteurs au contraire, vous serez malheureusement contraint de limiter la production à un volume donné ou même dans l’impossibilité d’injecter sans investissement majeur au niveau du réseau de distribution ou de transport afin d’en renforcer sa capacité.

Dans l’optique de pallier cette situation disparate au niveau du territoire et de développer un maximum de projets d’injection de biométhane dans les réseaux, le Gouvernement a mis en place le Droit à l’Injection. Cette nouvelle législation, qui tient compte d’un grand nombre de critères technico-économiques définis par décret, permet notamment de mutualiser les investissements de renforcement du réseau sous certaines conditions.

Afin de vous donner une première indication sur l’éligibilité de la zone où se situe votre projet à l’application du Droit à l’Injection, les opérateurs de réseaux gaziers mettent à votre disposition cette carte de pré-zonage : 

Nous vous proposons également de consulter la procédure de gestion des réservations de capacités d’injection de biométhane sur les réseaux, ainsi que le tableau chronologique associé. Accédez à ces documents sur le site de la Commision de Régulation de l'Énergie.

 

Contact

Une question ? Un projet ?
N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse grd@gaz-de-barr.fr ou à nous appeler au 03 88 58 56 60.